Soré Diégué

Soré Diégué en wolof signifie « loin mais proche ».


J’ai retrouvé dans ces mots mon attachement à la Casamance : Loin du monde globalisé dans lequel nous évoluons chaque jour, Proche d’un territoire où la nature a su garder ses droits.

L’immensité de son espace me questionne sur ma propre condition et sur ce que nous laissons en héritage. Je n’ai pu m’empêcher de ressentir une certaine nostalgie lorsque je parcourais ces paysages de brousse. Que restera t-il de ces territoires dans dix, vingt, trente ans ? Sommes nous, en réalité les derniers témoins à pouvoir rendre compte de cette nature encore préservée ?


Dans son ouvrage, Walden, Thoreau écrivait : « J’ai la nostalgie d’une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes… Une route qui conduit au confins de la terre… Où l’esprit est libre. » Là est surement tout l’enjeux de notre époque , nous rappeler que notre condition d’homme ne peut être envisagée sans une prise de conscience quant au devenir de ces espaces.




Soré Diégué means "far but close". I found in that sentence what I like about Casamance. Far from the global world in which we are progressing everyday and close to a territory that keeps Nature growing free. The immensity of that territory reminds me my own condition as a Human being and where the world is going on. What is going to happen to that territories in 10, 20, 30 years? Are we the last to witness the beauty of untouched nature?